Les Millenials et le BTP

Les millénials, qui représentent 50% de la population active, pensent à un peu plus de 90% que le BTP est un secteur qui est créateur d’emplois et qui propose des métiers dans lesquels on travaille sur des projets concrets.Ils sont presque 7 sur 10 (69% : 15% ont une très bonne opinion 15% et 54% une plutôt bonne opinion) à avoir une bonne opinion du secteur de la construction / du BTP et seulement 2% déclarent en avoir une très mauvaise opinion. Le BTP représente large diversité de métiers d’avenir, accessibles à tous niveaux de qualification, aussi bien manuels qu’intellectuels pour plus de 85% des millénials. Concernant la perspective carrière, 80% pensent que ce secteur offre de bonnes opportunités et 73% trouvent que le secteur de la construction / du BTP comporte des métiers permettant de concilier vie privée et vie professionnelle, qui sont en plus bien rémunérés (60%).

Les secteurs de la construction / du BTP en tête selon les personnes interrogées, femmes et hommes mélangés, sont l’informatique (89%) et l’hôtellerie (87%). Suivent les secteurs de l’automobile, de l’industrie et de l’immobilier (~ 75%). Le secteur de la banque est celui ayant la moins bonne opinion, avec 55% des millénails ayant une mauvaise opinion. 51% de la génération Y accepteraient de travailler dans le secteur de la construction / du BTP et 87% le recommanderait à un proche. Parmi ceux qui ont une bonne image du secteur de la construction / du BTP,  sont recherchés en priorité par cette tranche d’âge (20-35 ans) : un travail épanouissant (56%), une bonne rémunération (65%) et la sécurité de l’emploi (48%).

Rappel : les millénials ou  génération Y, regroupent l'ensemble des personnes nées entre le début des années 80 et la fin des années 90.
Les personnes interrogées sont des Français âgés de 20 à 35 ans. 

 

Source : Sondage BVA pour NGE - Sondage réalisé du 08.01.2020 au 11.01.2020 - Echantillon représentatif de 802 personnes de 20 à 35 ans ayant une bonne image du secteur de la construction, issu d’un échantillon de 1113 jeunes de 20 à 35 ans